Prunus mahaleb

Ce bois de Sainte-Lucie est un des arbres fruitiers des plus annonciateurs de beaux jours.

Le Bois de Sainte-Lucie se trouve en nombre dans les haies sauvages, en lisière de bois et le long de nos routes et chemins en délimitation de parcelles agricoles.

Leur floraison immaculée ainsi que le délicat parfum qu’ils diffusent est un enchantement. Privilégiez une visite auprès d’eux au petit matin, c’est un délice des sens. Il est d’ailleurs appelé également le Prunier Odorant.

 

 

Coté Histoire

Le Prunus mahaleb doit son nom de Bois de Sainte-Lucie à un couvent situé sur les hauteurs de Sampigny dans la Meuse : Sainte-Lucie-du-Mont. En effet, au XVIIe siècle, ce couvent fabriquait des objets religieux dans le bois de cette essence très abondante dans les environs.

Aujourd’hui encore, son bois agréablement parfumé est souvent utilisé en ébénisterie, pour la sculpture ou encore pour la fabrication de manches de parapluie et de pipes. C’est aussi un bon bois de chauffage utilisé autrefois par les boulangers pour chauffer leur four.

Le fruit ne se mange pas cru mais sert à faire de la liqueur. De plus, les amandes contenues dans les noyaux sont utilisées en Grèce et dans les pays orientaux pour fabriquer une épice appelée mahaleb.

En occitan on le nomme « negreput ».

 

Retour les Arbres du Volvestre