Bryonia dioica

La Bryone dioïque est une plante liane vivace qui se trouve dans bien des buissons de sous-bois comme dans nos jardins et potagers. La Bryone est surnommée le navet du Diable, tenant à ses propriétés toxiques. Elle peut provoquer des dermites par simple contact cutané.L’ingestion de parties de la plante (baies, racine) provoque des vomissements, de la diarrhée et peut avoir des conséquences graves (délire, crampes…). L’absorption de quelques dizaines de baies, attrayantes par leur couleur, suffirait à provoquer la mort d’un enfant.

 

Coté Légendes

D’après une légende grecque, c’est le centaure Chiron (guérisseur et érudit) qui aurait découvert cette plante, synthèse de son savoir, que seuls les sages sauraient utiliser sans risque.

La Bryone dioïque est également appelée l’Herbe aux femmes battues car les femmes se servaient de sa toxicité pour punir leur mari violent.

Au XIIe siècle, le navet du diable passe pour augmenter la tolérance à l’alcool. Sainte Hildegarde indique : « Pour se garantir de l’ivresse, boire du jus de bryone avec autant de vinaigre, ainsi toute la semaine on ne sera point ivre ».

 

Retour Les Plantes du Volvestre